Le vélo sur le Bassin de Pompey

Depuis plusieurs années, la Communauté de Communes du Bassin de Pompey développe, dans le cadre de son Plan de Déplacements Urbains, un réseau de pistes cyclables. Aujourd’hui c’est déjà plus de 40 km de liaisons cyclables qui permettent aux cyclistes du quotidien, aux usagers du vélo loisirs comme aux cyclotouristes de profiter d’aménagements pour leur pratique du vélo.

Le Bassin de Pompey vous incite également à faire du vélo votre mode de transport du quotidien avec une prime vélo pouvant aller jusqu’à 450€.

 

Qui peut en bénéficier ?

Les personnes agées de plus de 18 ans habitant ou travaillant dans une des 13 communes du Bassin de Pompey. Seul l’acquéreur.euse d’un vélo ou d’équipement pour son propre usage ou pour l’usage d’un.e mineur.e dont il ou elle est représentant.e légal.e pourra bénéficier de la subvention.

Sont exclus du dispositif d’aide les professionnel.le.s.

 

Vélos et équipement éligibles

Chaque personne peut solliciter une seule demande de subvention et pour un seul vélo, avec la possibilité de solliciter une surprime pour de l’équipement.

Les vélos et équipements peuvent être achetés d’occasion, mais auprès de professionnel(le)s qui doivent délivrer une facture et les certificats dans les mêmes conditions que les vélos et équipement neuf.

 

Cliquez ici pour obtenir plus d'infos

 

 

Des ateliers de réparation de vélos

Pour réparer votre vélo, le Bassin de Pompey dispose de réparateurs professionnels et accueille des ateliers mobiles d’auto-réparation de vélo avec le concours des associations spécialisées.

Avec 8 ateliers mobiles réalisés en juillet et septembre 2020 dans les communes du Bassin de Pompey, c’est près de 80 personnes qui ont pu trouver réponses à leurs questions ou réparer leur vélo en bénéficiant d’aide et de conseils pour apprendre à le faire elles même. Les ateliers mobiles ont été animés par les ateliers associatifs Dynamo, Cyclominus, par l’atelier vélo de Maxéville et par l’atelier des Provinces.

Cette tournée des ateliers mobiles dans les communes seront reconduites au printemps et à l’automne de cette année.